Dans quoi investir en 2014 ?

S’il est une question que beaucoup d’investisseurs se posent à chaque début d’année, c’est bien celle-ci : dans quoi investir cette année ? L’année 2014-2015 n’échappe pas à la règle.

La réponse va dépendre de chacun, de son emplacement géographique, de ses moyens, de ses désirs et également des risques que tout investisseur est disposé à encourir.

Voici quelques tendances de l’année 2014 qui seront certainement toujours valables en 2015. Les informations ci-dessous ne sont données qu’à titre indicatif et sont à analyser avant tout investissement.

En France, beaucoup aiment investir dans le vin. Culture oblige, l’ «Or Rouge» demeure un favori de ceux qui souhaitent investir dans les vignobles par l’intermédiaire des groupements fonciers car cela permet de bénéficier d’avantages fiscaux intéressants. L’investisseur devra cependant se modérer et se focaliser sur la durée, ainsi que cibler les terroirs de qualité.

Encore un investissement propre à la France, l’immobilier locatif a vu la crise économique perturber les marchés locaux. Cependant, acheter un logement ancien en vue d’une location peut représenter un bon investissement si l’on se focalise sur du long terme. En 2014, Nantes, ancienne capitale des ducs de bretagne, offre toujours des opportunités à saisir, ainsi que Nancy et Mulhouse. Il est aussi possible de profiter de la crise pour s’offrir une résidence secondaire sur les cotes maritimes, comme au Morbihan par exemple, où la chute des prix dépasse parfois les 20 pourcent en 5 ans! Pour finir, les propriétés publiques en cours de vente sont également une occasion à saisir.

Pour les épargnants, voici une petite sélection 2014 des placements les plus performants :

Compte Epargne Carac, Compte Epargne Transmission, Contrat Afer, Fortuneo Vie, RES. Ces fond ont rapporté plus de 3,35 pourcent de revenus.

Pour les investisseurs «pierre», voici les SCPI (établissements) les plus performantes de l’année: Crédit Mutuel Pierre, Immorente, Notapiette, Accès Valeur Pierre, Edissimo.

Pour les actionnaires, les dividendes les plus élevés sont issus de GDF Suez, Orange, Vivendi, EDF et Veolia Eenv (actions françaises).

Pour les traders purs et dur, il reste le marché international des options binaires et du Forex. En ce qui concerne ces marchés, le trader se réfèrera aux formations de bases concernant l’analyse technique, fondamentale et sentimentale. Le trading du Forex représente une discipline particulière, certainement la plus rémunératrice mais également, et de loin, la plus risquée. Ce marché présente l’intérêt de rapporter beaucoup (ou de perdre beaucoup) aussi bien sur du très court terme (scalping) que sur du long terme (des jours, des semaines, des années).

 Conlusion:

Quel que soit le choix de l’investisseur, ce dernier retiendra que pour réussir, mais encore plus, pour durer dans le monde des investissements, une information correcte, un excellent Money Management ainsi qu’une diversification adéquate sont des principes fondamentaux.